Cartes de visites : je garde ou je jette ?

vous revenez d’une soirée de networking avec plein de cartes de visites, quelle est votre pratique : je garde ou je jette ?

Les cartes de visites sont-elles toujours utiles ?


Il y a certains qui pensent qu’échanger des cartes de visites est un usage d’un autre temps
D’autres restent attachés à ces petits bouts de cartons qu’ils trouvent bien utiles pour se rappeler des personnes rencontrées.

Que faites-vous ? Vous les gardez précieusement comme un trésor de votre réseau, une preuve de votre networking ou vous les jetez car vous n’en avez pas l’utilité?



Alors la carte de visite est-elle devenue vintage ou périmée ?


Les cartes de visite restent bien pratiques pour partager rapidement et facilement vos coordonnées lors de réunions, de conférences ou de salons professionnels.

Elles donnent une impression de professionnalisme et de préparation lors des rencontres.
Elles sont la preuve de votre intérêt pour ce contact.

Que faire à l’ère numérique et du 0 papier, on garde ou on jette nos vieilles cartes de visite ?


Vous préférez LinkedIn, les cartes de visites électroniques ou les appli de networking,  les QR code ou autres NFC pour enregistrer les coordonnées de personnes nouvellement rencontrées ?

Mais souvent ses contacts peuvent être noyés dans la quantité de contacts existant dans votre carnet d’adresses, alors il faut être bien organisé !


Les bonnes pratiques pour échanger des cartes de visite

Aujourd’hui on a le choix …

En fonction de votre secteur d’activité, de vos pratiques de réseautage et de vos préférences personnelles, vous pouvez choisir d’utiliser des cartes de visites papier ou pas.

Mais si vous décidez d’utiliser des cartes de visites, essayez au moins de bien le faire :

Avoir une carte présentable

Il n’y a rien de pire qu’une carte de visite, sale, froissée ou bien rayée car vous avez changé de coordonnées.
On ne gribouille pas sur une carte de visite et elle doit être à jour !

Sinon on s’abstient et on utilise un moyen électronique ou un papier vierge pour donner ses coordonnées.


Une carte de visite ne se donne pas.

Elle se propose ou se demande.

On ne peut pas forcer quelqu’un à accepter une carte de visite, de toute façon elle finira probablement au fond d’un sac à main ou d’une poche, et au final à la poubelle.

Lorsque vous rencontrez quelqu’un de nouveau dans un contexte professionnel, attendez le bon moment pour offrir votre carte.

Attendez généralement que la conversation s’oriente naturellement vers l’échange de coordonnées. 

Recevoir une carte de visite

Acceptez les cartes avec respect pour montrer de l’intérêt pour ce qu’elle représente et que vous appréciez l’échange avec votre interlocuteur.

Eviter le street marketing !

Et pour finir, halte aux distributeurs automatiques de cartes de visites qui écument les soirées de networking en dispersant leurs cartes à tout va et au tout venant !


Soyez sélectif, n’échangez pas de cartes de visite de manière excessive.

Concentrez-vous sur des contacts qui ont un véritable intérêt professionnel.

 On ne calcule par le KPI d’une soirée de networking réussie par le nombre de carte de visites données ou reçues mais par l’efficacité du suivi du contact.

 
Alors les cartes de visites : je garde ou je jette ?

Avez-vous une belle collection de carte de visites ? Qu’en faites-vous ?
Préférez-vous les outils numériques ou mixez vous divers modes de collecte de coordonnées ?

retrouvez les meilleurs articles sur la réseau attitude et les outils pour bien réseauter.

Laisser un commentaire